Implant dentaire

Pour remplacer une dent absente, le dentiste a recours à un implant dentaire qui est une racine artificielle. En général, il est conçu en titane et en zircone. Ses atouts pour le patient. Voici tous les détails à savoir avant de s’engager !

Des avantages mais aussi des inconvénients

Le premier avantage d’un implant dentaire est la préservation du capital osseux au niveau de la dentition. Il maintient le niveau osseux tout en garantissant un meilleur fonctionnement de l’appareil dentaire. En fait, une ou plusieurs dents absentes ont des effets néfastes sur la mastication. On sait qu’une mauvaise mastication peut détériorer le phénomène de la digestion. Par ailleurs, la pose d’un implant par le dentiste se fait en toute sécurité.

Mais, un implant dentaire coûte assez cher. C’est pourquoi, il est parfois pris en charge en partie par certaines mutuelles santé. Les spécialistes le déconseillent dans les cas suivants : diabète non équilibré, infarctus du myocarde, tabagisme ou alcoolisme, femmes enceintes, séropositifs, maladies de la gencive (lichen ou leucokératose), etc.

Pose de l’implant dentaire

L’intervention a lieu chez un chirurgien-dentiste. Il commence par faire une anesthésie locale. Ensuite le spécialiste faite une petite ouverture dans la gencive pour insérer l’implant. Il termine en suturant la gencive. Bien sûr, le traitement va continuer à la maison par la prise d’anti-inflammatoire et d’antibiotique prescrits par le dentiste. La consultation doit être immédiate en cas de douleurs.

Quelle durée pour un traitement ?

Lorsque le dentiste le pose avec succès la durée du traitement peut aller jusqu’à 16 ans. Dans ces conditions, les implants dentaires confèrent confort et esthétique. Le patient doit consulter son dentiste si les implants dentaires engendrent des douleurs. Par ailleurs, cette racine artificielle peut servir à plusieurs autres applications. Par exemple : utilisée pour stabiliser une prothèse dentaire amovible.

Laisser un commentaire